39 - Elle y vit patauger

Dans les fleuves épais

Des hommes parjures

Et des loups criminels

Et celui qui d'autrui

Séduit la femme ;

Là, Nidhoggr

Suçait les cadavres des trépassés.

Le loup dépeçait les hommes.

En savez-vous d'avantage ? - ou quoi ?

Aegishjalmur

40 - A l'est était assise le vieille

Dans la Forêt de Fer

Et y enfantait

La race de Fenrir ;

Parmi eu tous

Il y en aura un

Qui détruira le soleil

Sous la forme d'un monstre.

Aegishjalmur 

41 - Il se gorge des chairs

Des hommes voués à la mort,

Rougit le siège des dieux

De rouge sang ;

Noir sera l'éclat du soleil

Dans les étés suivants,

Épouvantables, toutes les tempêtes.

En savez-vous davantage ? - ou quoi ?

Aegishjalmur 

42 - Assis là sur un tertre

En jouant de la harpe,

Le gardien de la sorcière,

Le joyeux Eggther ;

Chantait auprès de lui

Sur le bois de la potence

Un coq vermeil

Qui s'appelait Fjalarr.

Aegishjalmur 

Chantait chez les Ases

Crête d'Or.

Il éveille les hommes

Du Père des Armées ;

Mais un autre chante

Sous terre,

Un coq d'un rouge de suie

Dans les halles de Hel.

Aegishjalmur 

44 - Voici que Garmr aboie de rage

Devant Gnipahellir,

La chaîne va se rompre,

La bête va bondir.

Je sais maints sortilèges,

Plus loin en avant je vois

L'amère destinée

Des dieux de la victoire.

Aegishjalmur 

45 - Les frères s'entre-battront

Et se mettront à mort,

Les parents souilleront

Leur propre couche ;

Temps rude dans le monde,

Adultère universel,

Temps des haches, temps des épées,

Les boucliers sont fendus,

Temps des tempêtes, temps des loups

Avant que le monde s'effondre ;

Personne

N'épargnera personne.

Aegishjalmur 

46 - S'ébattent les fils de Mimir,

Mais le destin s'embrase

A l'éclat

De Gjallarhorn.

Heimdallr souffle fort,

Cor dressé ;

Odinn consulte

La tête de Mimir.

Aegishjalmur 

47 - Yggdrasill tremble,

Le frêne érecte,

Gémit le vieux tronc,

Et le géant se délivre ;

Tous frémissent

Sur le chemin d'enfer

Avant que le parent

De Surtr ne l'engloutisse.

Aegishjalmur 

48 - Qu'en est-il des Ases ?

Qu'en est-il des Alfes ?

Résonne tout Jötunheimr,

Les Ases tiennent conseil ;

Grommellent les nains

Devant les portes de roc,

Les maîtres des précipices.

En savez-vous davantage ? - ou quoi ?

Aegishjalmur 

49 - Voici que Garmr aboie de rage

Devant Gnipahellir,

La chaîne va se rompre,

La bête va bondir ;

Je sais maints sortilèges,

Plus loin en avant je vois

L'amère destinée

Des dieux de la victoire.

Aegishjalmur 

50 - Hrymr arrive de l'est,

Bouclier levé,

Jormungandr se retourne

Saisi de la fureur des géants ;

Le serpent fouette les vagues,

L'aigle miaule,

Nidfölr lacère les cadavres,

Naglfari est détaché.

Aegishjalmur 

51 - Un bateau vient de l'est

Amenant par mer

Les enfants de Muspell,

Loki à la barre.

Les monstres voyagent

Tous avec le Loup,

A leur front s'avance

Le frère de Byleistr.

Aegishjalmur 

52 - Surtr arrive du sud

Avec la mort des branches,

Le soleil émane

De l'épée du dieu des morts ;

Les rocs s'entrechoquent,

Les monstres s'ébranlent,

Les hommes foulent le chemin de Hel

Et le ciel se crevasse.

Aegishjalmur 

53 - Alors arrive à Hlin

Une douleur nouvelle

Quand Odinn se met en marche

Contre le loup,

Le brillant meurtrier de Beli,

Contre Surtr ;

Alors de Frigg

Périra l'amour.

Aegishjalmur 

54 - Voici que Garmr aboie de rage

Devant Gnipahellir,

La chaîne va se rompre,

La bête va bondir ;

Je sais maints sortilèges,

Plus loin en avant je vois

L'amère destinée 

Des dieux de la victoire.

Aegishjalmur 

55 - Alors arrive le noble

Fils de Sigfödr,

Vidarr, pour tuer

La bête à charogne,

Du poing il enfonce

L'épée jusqu'au coeur

Du fils de Hvedrungr.

Voici que le père est vengé.

Aegishjalmur 

 

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Vous devez être connecté pour poster un commentaire

Date de dernière mise à jour : 15/09/2017