Un temple druide découvert en Ecosse

 

Ce serait une découverte archéologique majeure. Un éminent historien assure que le mystérieux réseau de tunnels souterrains de Gilmerton, dans la banlieue d’Edimbourg, est un ancien temple druidique.

Gilmerton3

Une affirmation qui mettrait fin aux nombreuses spéculations qui entourent les origines de cet étonnant dédale de couloirs et de chambres sculptées dans du grès. Repère de sorcières au moyen-âge ? Cachette pour des Templiers ? Refuge de contrebandiers d'alcool ? Toutes les hypothèses ont été évoquées au sujet de ces caves sans qu’aucune ne soit vraiment prise au sérieux.

Le site, dont la première mention remonte à 1724, déroute tous les experts. Sauf Julian Spalding, l'ancien chef des musées et des galeries de Glasgow. Lui assure cette semaine que le souterrain est certainement un ancien temple druidique vieux de plus de 2 000 ans.

Selon lui, le temple a été délibérément enterré par les anciens prêtres pour protéger son caractère sacré. Ce qui expliquerait pourquoi deux passages sont toujours bloqués par des décombres, alors que beaucoup imaginent qu'il s'agit de pierre d'excavation. «L’ensemble est magnifiquement cohérent et tout indique que c’est une équipe d'artisans hautement qualifiés, aidés par de nombreux assistants et guidés par un architecte, qui ont été à l’œuvre», s’enthousiasme ce spécialiste des arts premiers.

«La disposition des chambres et des passages est très élaborée, poursuit-il, et les murs de séparation sont souvent remarquablement mince. Toutes les formes au sein de la cave sont courbes, une particularité de la culture celtique,» note également l'historien.

Selon lui, le site cumule les indices qui plaident pour son hypothèse antique : «Les druides étaient connus pour se rencontrer en secret, dans les bois et les grottes, loin des habitations. Or Gilmerton est sur une haute crête, marquée par la présence de mégalithes, qui donne sur Cramond, le site du premier peuplement humain connu en Ecosse ». Ce qui fait dire à l’historien que ces tunnels remontent probablement à l'âge du fer.

Druide

Si ces affirmations se vérifient, Gilmerton revêtirait une importance patrimoniale capitale. Non seulement parce que le site est dans un très bon état, mais aussi parce qu’il serait la première preuve archéologique suceptible de décrire le sacerdoce sophistiqué des druides dont le secret s’est perdu avec les conquêtes romaines. Rien que pour cela, Julian Spalding estime que Gilmerton Cove, qui a été ouverte à la visite il y a treize ans, pourrait être inscrit au patrimoine mondial de l’Unesco.

http://www.directmatin.fr/patrimoine/2016-03-08/un-temple-druide-decouvert-en-ecosse-724496

 

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire

Code incorrect ! Essayez à nouveau